Accueil la station activités histoire et patrimoine vidéos sites remarquables

la Chartreuse de Prémol

Un peu en aval du lac Luitel, découvrez les restes de l'ancienne Chartreuse de Prémol, fondée en 1234 par Béatrix de Montferrat (épouse du Dauphin Guigues André), plusieurs fois éprouvée par des incendies (notamment en 1467 et 1707), détruite durant la Révolution Française. Après que la Chartreuse fut désertée en 1791, les paysans des environs se ruèrent à l'assaut des bâtiments pour les piller et les démanteler. La Chartreuse de Prémol et ses terrains furent inscrits comme site naturel le 2 décembre 1943.


Jetez un oeil sur la Porterie, imposante bâtisse (ruinée) qui fit office de maison forestière.

Les restes de Béatrix de Montferrat seraient encore présents, là où était érigée l'église.


Le domaine de la Chartreuse s'étendait sur 397 hectares, et les bâtiments allaient de la Porterie à l'actuelle "petite" maison forestière.


Aux alentours, possibilité de nombreuses balades en forêt.

Ce site est idéal pour pique-niquer en famille, en toute tranquillité et en sécurité. Il n'est qu'à 8 km de Chamrousse (accès par la route) et est situé sur le territoire de Vaulnaveys-le-Haut.

ci-dessus : l'ancienne grande maison forestière de Prémol - ex la Porterie - (alternativement photos d'hier et de nos jours)

La grande maison forestière (appelée Porterie) occupait une partie des anciens bâtiments conventuels de la Chartreuse de Prémol. Avant la Seconde Guerre Mondiale, on y trouvait des vivres, du lait et des rafraîchissements. L'hospitalité pouvait y être offerte à condition d'être muni d'une autorisation (*) de l'Inspecteur des Eaux et Forêts à Grenoble !

Malheureusement, le bâtiment fut par la suite abandonné, vandalisé et dévasté par un incendie en 1989.

(*) l'autorisation n'est plus nécessaire pour le séjour, précisait le Guide Bleu dans sa réédition de 1948. La restauration et l'hébergement prirent fin en 1965.

La gravure, reproduite ci-contre, est un document authentique extrait de l'Album du Dauphiné de 1835 (le 1er guide touristique du Dauphiné). Il s’agit d’une lithographie de C. Pegeron ; dessin de Victor Cassien.

Ci-dessous, le descriptif qu'en donnait le guide Joanne de 1872 :

Prémol (on peut trouver des rafraîchissements et au besoin un gîte pour la nuit chez le garde), ancienne chartreuse dont il ne reste plus qu'une grande porte avec deux pavillons habités par des gardes forestiers, et quelques ruines dans un massif de sapins. Des sentiers, ménagés au milieu des sapins, conduisent aux parties les plus intéressantes des ruines. On remarque surtout une grande porte romane en tuf, haute de 6 à 8 mèt. et une fenêtre en ogive trifoliée. L'intérieur de l'église est envahi par une végétation vigoureuse qui en cache peu à peu les débris.

agrandissement z_332 agrandissement z300 dessin_ruines_premol_sabatier.swf ruines-premol-1898gf.swf

ruines de la partie la plus ancienne
 de la Chartreuse

Ogive d'une porte photographiée vers 1905. Cette porte s'écroulera durant l'hiver 1934 - 1935

ruines de la Chartreuse de Prémol au 19ème Siècle (dessin de Sabatier)

ruines de la Chartreuse
de Prémol
dessin paru en 1898

événements marquants de l'histoire de la Chartreuse de Prémol. Pour en savoir davantage, cliquer sur la flèche